top of page
  • calacs9

Le corps de plage !



L’ÉTÉ ! Oh yeah ! La saison estivale est arrivée ! Le rêve : Les journées à la plage avec les enfants à bâtir des châteaux de sable, ou encore seule sur une serviette de plage en lisant un bouquin ; les samedis après-midi sur le bord d’une piscine avec des amies en train de siroter un mocktail ; une journée en amoureux sur le bateau ; du bronzage, de la baignade, de la chaleur, de la bonne compagnie, du plaisir…


SSSTTTOOOPPPP !


Vous me voyez venir ? V’là qui arrive l'auto jugement, la peur du jugement des autres, l’autocritique, la honte, l’insécurité et les messages du passé qui refont surface !


Dans cet article je ne voulais pas m’attarder à comment les femmes, individuellement, mais aussi en groupe, sont arrivées à ressentir tout ça, à en faire une habitude, quelque chose que l’on accepte. Je veux plutôt que l’on prenne un moment ensemble pour revendiquer nos droits face à notre corps. Rendre hommage au corps de femme, sous toutes ces formes et suite à toutes ses épreuves surmontées.


Qu’on y voit un bourrelet ou cinq ; que l’on se considère mince ou grosse ; qu’on y voit du poil ou non ; qu’on soit bronzé ou pas du tout ; que l’on ait des cicatrices ou des tatouages ; que l’on soit enceinte ou en train d'allaiter ; que l’on porte un maillot une pièce, un tank-kini, un short et tee shirt ou un bikini ; que l’on soit en public ou en privé :

LE CORPS D’UNE FEMME N’EST PAS UN OBJET.

LE CORPS D’UNE FEMME N’EST PAS UNE POSSESSION OU UN ACQUIS.

LE CORPS D’UNE FEMME NE DOIT PAS ÊTRE JUGÉ PAR QUI QUE CE SOIT.

LE CORPS D’UNE FEMME NE DOIT PAS QU’ÊTRE FAIT DANS UN MOULE.

LE CORPS D’UNE FEMME NE DOIT PAS ÊTRE CONFORME AUX ATTENTES INATTEIGNABLES DE LA SOCIÉTÉ.

LE CORPS D’UNE FEMME NE DOIT PAS ÊTRE CONTRÔLÉ POUR ESSAYER DE NE PAS ÊTRE AGRESSÉ.


Je vous propose de changer cette perception de notre image corporelle et de notre droit d’être respecté et bien dans notre « beachbody » :

LE CORPS D’UNE FEMME EST UN CHEF D’ŒUVRE, DANS SA BEAUTÉ, MAIS AUSSI DANS SES HABILETÉS.

LE CORPS D’UNE FEMME LUI APPARTIENT À ELLE SEULE.

LE CORPS DE CHAQUE FEMME DOIT ÊTRE RESPECTÉ DANS SON ENTITÉ.

LE CORPS DE CHACUNE EST UNIQUE ET BEAU.

LE CORPS D’UNE FEMME DOIT FAIRE PREUVE DE SOLIDARITÉ AVEC CELUI DES AUTRES.

LE CORPS D’UNE FEMME DOIT ÊTRE UNE FIERTÉ, PEU IMPORTE LES ATTENTES SOCIÉTALES.

LE CORPS D’UNE FEMME NE DOIT PAS ÊTRE AGRESSÉ.


Alors, cette année soyez fière de votre corps de plage, peu importe sa forme, sa couleur, ses marques de son unicité.


Toutes ont le droit de profiter de l’été. N’oublie pas que la solidarité entre femmes doit primer sur le jugement entre nous. Ensemble nous arriverons à changer ces mentalités et ces attentes.

Ceci dit, bon été et je vous souhaite plein de temps en bikini !


Julie Delorme

Intervenante, leader en intervention individuelle

Et femme prête pour la plage !

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Kommentare


bottom of page