top of page

Solidarité

Une histoire de plusieurs générations... 

Arrière-arrière-grand-mère, vous êtes née dans les années 1880. Votre rôle au sein de la famille et de la communauté n’est pas assez célébré et n’est pas vu à sa juste valeur. Vous êtes en “famille” sous la pression de la religion pendant des années. Vous êtes responsable du bien-être de vos enfants, de vos parents âgés, ainsi que votre conjoint. Sans se plaindre, les femmes de votre génération s’occupent de la famille, de la ferme, du voisin malade, du sans-abri qui demande à manger, des activités paroissiales, et encore plus.  

Arrière-grand-mère, vous êtes née dans les années 1900. Même si beaucoup de cette époque ressemble à la précédente, les mouvements de suffragettes avancent et commencent à se démarquer. Et cela au nouveau de l’emploi, l’équité salariale, et le droit de vote!  


Grand-mère, vous êtes née dans les années 20. Cette époque est marquée par la guerre. L’entrée sur le marché du travail dans des circonstances difficiles. Elle est aussi marquée par la place, qui est de plus en plus importante, des femmes dans le milieu politique avec, entre autres, Agnes MacPhail et Emily Murphy. C’est même dans les années 20 que les femmes sont maintenant et finalement, reconnues comme une “personne” et non une possession.    

Maman, vous êtes née dans les années 60. Cette époque a été marquée par la lutte des femmes pour la paix dans le monde, l’éducation pour tous, l’égalité au niveau des emplois, le droit à la planification des naissances et l’élimination de la violence faite aux femmes. Votre génération, je la vois comme une transition vers la vie plus moderne des femmes et des mères.  


Moi, je suis née dans les années 90. Pour moi, les années 90 c’est lorsque nous commençons, en tant que société, à reconnaître l’importance du travail et du savoir des femmes. On commence à reconnaître les discriminations genrées, des fédérations de femmes sont mises sur pied et entendues. On met en place des stratégies pour aider les mères de famille à rester sur le marché du travail, etc.   


Ma fille, tu es née dans les années 2010. Malheureusement, beaucoup des batailles que nous avons commencées avant ton arrivée ne sont pas terminées. De plus, ta génération a un ennemi supplémentaire: les médias sociaux. Mais, déjà votre génération démontre comment l’utilisation de cette nouvelle technologie, votre créativité et votre intelligence, ainsi que votre motivation à un monde meilleur et égale, est possible. Je me sens privilégié d’en être témoin.  

 

En conclusion, je remarque 2 choses qui ne changent pas. Les défis, la violence et les inégalités vécus par les femmes depuis des siècles et encore aujourd’hui. Mais surtout, ce que je remarque, c’est la force, la persévérance, l’innovation, le courage et la transmission des savoirs, de toutes les femmes d’une génération à l’autre. Quelle belle preuve de solidarité. C’est surtout ça que je veux que ma fille retienne. C’est-à-dire que les femmes font partie d’un groupe de personnes qui aspire toujours à mieux pour la génération suivante.   

  

Voilà un aperçu de 150 ans et 6 générations d’histoire féminine, et ce n'est qu'un début!

Julie Delorme, 


Intervenante, Responsable du Programme Jeunesse 

14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Opmerkingen


bottom of page